dimanche, février 03, 2008

Tuo cha 1990 de Teamasters le retour et la fin...

This is the end
Beautiful friend
This is the end
My only friend, the end


Fin d'échantillon...
Même si j'en ai déjà parlé, j'ai encore envie de reparler de ce thé qui n'as pas arreter de m'étonner. Belle pépite n'es ce pas? Ce thé a vraiment quelque chose de magique. Infusé dimanche dernier pendant toute l'après midi, je me suis refais des infusions jusqu'à jeudi. Cette fois ci les infusions se sont montré assez différente à d'habitude. Il m'avait habitué à ce que les premières infusions soient très corsé et la non pas du tout! Pourquoi? Je pense qu'avoir conservé le thé compressé y a joué pour beaucoup, et je l'ai encore plus aimé sous cette forme. Je trouve que les infusions étaient plus fluide, plus souple, moins cuir de babouche!
Et surtout, j'avais l'impression qu'il prenait de la "classe" au fil des jours comme si cette force que j'aime tant était restituer de manière beaucoup plus maitrisé et limpide. En définitif un GRAND thé défiant tous les préjugés sur le cuit.

14 Comments:

At lundi, 04 février, 2008, Blogger Benead said...

tu me donnes envie la, c'est un tuo cha d'où? quelle référence?
J'ai pas grand chose d'intéressant en cuit pour le moment alors je ne suis pas contre une ou deux bonne références.

 
At lundi, 04 février, 2008, Blogger Guillaume said...

C'est le tuo cha de Stéphane (Teamasters)!

 
At mardi, 05 février, 2008, Blogger Philippe said...

Je me souviens que ce TC était difficile à préparer mais une fois maîtrisé, il devenait pas mal du tout (j'avais également reçu un gros échantillon). Quant aux préjugés sur les "cuits", ils sont bien souvent totalement infondés.

 
At mardi, 05 février, 2008, Blogger Guillaume said...

Tout à fait d'accord avec toi. D'ailleurs je vais faire prochainement un article sur un autre tuo cha cuit: le N°3 de 1979. Je l'ai fait hier et je l'ai vraiment trouvé somptueux.. alors que quand je l'ai acheté en décembre je ne lui trouvais absolument rien! J'étais même scandalisé que la M3T pouvait vendre cette qualité à ce prix! Décidement je ne comprend plus rien! lol

 
At mardi, 05 février, 2008, Blogger Philippe said...

A qui le dis-tu ! Ca rejoint mon article récent sur ces Pu Er qui varient radicalement : un jour c'est top, un autre jour c'est beurkh !

Le TC 3/1979 fait parti de ces thés bizarres. Les dernières fois, j'étais même furieux de l'avoir acheté alors qu'à l'origine je le trouvais génial ! C'est à en perdre son latin (ou son chinois !)...

 
At mercredi, 06 février, 2008, Blogger Guillaume said...

Oui c'est vrai. Je pense quand même que le paramètre le plus influant et le plus instable de toute la préparation du gong fu cha reste moi! J'avais aussi remarqué (pour moi) que la 1ere infusion donne le LA de toutes les autres.

 
At mercredi, 06 février, 2008, Anonymous Christophe said...

J'ai moi un problème avec ce Tuo-Cha. je l'ai acheté il y a quelques mois à Stéphane et je l'ai gouté deux ou trois fois depuis, avec toujours la même déception : rien de désagréable, mais incolore, inodore et sans saveur....je n'y trouve ni la complexité et la profondeur d'un vieux sheng, ni la sève et la mâche un peu brutales de références cuites comme la brique CNNP, pour rester chez TM. Bref, je ne vois pas trop l'intérêt de ce thé qui par ailleurs est loin d'être donné.
Il y a sans doute quelque chose que je n'ai pas compris, peut-être dans la manière de le préparer ? Merci d'avance pour vos conseils !

 
At jeudi, 07 février, 2008, Blogger Michel said...

charge à 8 grammes

 
At jeudi, 07 février, 2008, Blogger Philippe said...

---> "charge à 8 grammes"

J'allais écrire la même chose ! Bizarrement, il faut souvent surdoser les Pu Er de TM.

 
At jeudi, 07 février, 2008, Blogger Guillaume said...

C'est marrant ce que tu dis christophe car moi je ressens ce que tu décris avec la brique CNPP. Je sais que j'ai tendance a pas mal le charger aussi. Sur la photo tu peux voir la quantité de thé que j'ai mis, par contre je n'ai aucune idée du poids que ca représente, je n'ai pas de balance. J'ai fais une première infusion a 1mn et ensuite infusions assez courte: de 5 a 20 secondes puis très progressivement je ralongais les temps d'infusions.

 
At jeudi, 07 février, 2008, Blogger Philippe said...

---> "5 a 20 secondes"

Beaucoup trop court si je puis me permettre !

 
At vendredi, 08 février, 2008, Blogger Guillaume said...

Quand je dis 5 a 20 secondes c'est les 2, 3 premieres infusions. Si je le laisse plus longtemps au début je le trouve trop fort. Mais il faudrait que j'essaye une fois pour voir...
Quels sont les temps d'infusions que tu préconises?

 
At vendredi, 08 février, 2008, Blogger Philippe said...

A mon avis, c'est pas bon Guillaume !

D'abord le rinçage : une trentaine de secondes devraient suffire sauf si le Pu Er est fortement compressé comme les cubes 1987 par exemple.

La première infusion : 1mn - 1mn30
Les suivantes : au-moins une minute chacune en les faisant durer de plus en plus longtemps au fil des infusions, jusqu'à plusieurs minutes pour les dernières. Mais tout ça dépend de la qualité du Pu Er bien évidemment.

 
At vendredi, 08 février, 2008, Blogger Guillaume said...

J'essayerais et je te dirais mes impressions! J'ai remarqué que j'ai pris une mauvaise habitude d'infuser tous mes thés de la même manière.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home